Kapitel 08

Symboles de fertilité précolombiens
De nombreuses découvertes inhabituelles ont été faites en Colombie supposant d’étonnantes connaissances en biologie . Les scientifiques attribuent ce savoir aux ancêtres des Muisca ou Chibcha. Ils vivaient autrefois dans la savane de Bogota. Des monolithes de forme phallique mesurant jusqu’à 7 mètres de haut faisaient partie, il y a 3000 ans, d’un centre astronomique. Ils symbolisent également la fertilité et la vie. Bien d’autres sculptures encore, ont été trouvées dans cette région. Elles présentent des motifs qui, selon une approche anthropologique, devaient être au centre de cérémonies de fertilité et de cultes voués aux femmes déesses.

« Le disque embryologique »
Le « disque embryologique » compte parmi les pièces les plus intéressantes d’Amérique latine. L’avant et l’arrière montrent des images symboliques en relief. Une thèse y voit la représentation de l’évolution, de l’amphibien à l’homme. Les médecins confirment : on y reconnaît des stades de développement décisifs de la vie humaine. Les yeux très écartés et le large segment nasal de toutes les structures crâniennes parlent en faveur de cette thèse. Ces signes sont caractéristiques de la structure crânienne au début de la phase embryonnaire. Mais de quand date ce disque ? Des géologues de l’Université de Bogota la situent dans la préhistoire. Les recherches les plus récentes n’ont pas permis d’attester qu’il pouvait s’agir d’un faux. Cette curieuse découverte pourrait-elle appartenir à une civilisation avancée disparue ? Celle-ci disposait-elle de connaissances équivalentes aux nôtres ?

Instruments d’obstétrique et pierres de fertilité
La forme parfaite d’une petite sculpture en pierre noire stupéfie : un personnage est assis dans une sorte de « fauteuil ». La scène rappelle une visite chez le dentiste. Et, en effet, de nombreux vestiges, avec des illustrations détaillées, attestent des bonnes connaissances médicales des peuples précolombiens. Une cuillère en pierre montre la tête d’un enfant apparaissant au moment de la naissance. Les représentations sur un couteau sont encore plus pointues. Il pourrait avoir été utilisé pour pratiquer des césariennes. Ou le manche montre-t-il la coupe du cordon ombilical ? Seuls d’autres examens scientifiques permettront de clarifier définitivement l’origine et la signification de ces découvertes.